Dernière heureSur le web

À découvrir: 10 artistes de la relève qui feront du bruit dès 2020

1. Oliver Twist

Auteur, compositeur et interprète, Oliver Twist saura autant capter votre attention en grattant les cordes de sa guitare qu’en alignant les rimes. Le finaliste de la 7e édition de rap académie nous présentera son nouveau EP « English Project » 7 novembre prochain.

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi en 2020?

Beaucoup de co-prod, composition pour d’autres artistes. Un projet vidéo (je ne veux pas en dire plus pour le moment) un ep collab avec LeMind. Quelques singles qui sont déjà cook on attend le bon moment.

Oliver Twist

2. Mad Rolla

“I had to wash all my sins away, I prayed God for a better day, but God must have gone away, too scared of me”

Sachant aussi bien chanter que rapper cet artiste nous promet une année en or pour 2020. L’ancien participant de La Voix nous présente une musique qui lui ressemble plus. À travers un flow actuel et des paroles fluides ce jeune artiste nous livre un produit très personnel dans le quelle plusieurs se reconnaîtront.

De qui t’entoure tu quand tu travail un projet?

Rien de tout ce qui m’arrive n’aurait lieu sans celui que j’appelle mon mentor, mon ami et artiste de la scène montréalaise, LeMind. Nous avons une chimie musicale très compatible depuis le début, ce qui me laisse souvent croire que nous somme frère. Et énormément de projet à venir en collaboration avec lui pour le futur.

Mad Rolla

3. Cozyy

“On a parlé sans les mots, jamais j’apparais sans démons”.

L’homme est faible j’fais plus confiance c’est prêt à trahir pour des ronds”

2020 c’est le début des grandes choses pour lui, il souhaite exporter son art à l’international et il a le talent et l’équipe pour y arriver. Cozyy mélange des influences américaines et européennes à travers une texture et une sonorité bien à lui toujours agréable à écouter.

Est-ce que t’es un gars de contenu ou de contenant? (le texte ou le vybe)

J’crois que la balance des deux c’est le plus important, mais comme je fais du rap introspectif, je serais plus porté a te dire que j’suis plus forme que fond. But dont get me wrong, le deux sont quand même mit de l’avant, c’est stills de la musique.

Cozyy

4. Houdini

“Ils rendront tous leurs pinceaux après m’avoir vu a l’œuvre” 

Venant d’une famille de mélomanes où la compétition est féroce, Houdini se montre très ambitieux pour la suite. Accompagné de ses frères dans le collectif H2.O, il prévoit choquer Montréal avec un nouveau EP aux flows personnifiés et une aisance sur beat vu nulle part ailleurs. 2020 s’annonce prometteuse pour celui qui est arrivé à la deuxième place lors de sa première participation au End of the Weak 5e édition.

Est-ce que tu préfères le freestyle ou l’écriture?

J’adore écrire vraiment. Mais je préfère le freestyle, c’est l’essence même du rap pour moi. Sur du beatbox, des clappements de mains, acapella, l’espèce de cypher qui se crée avec le monde qui s’ajoute, j’ai l’impression de pouvoir partager la scène avec le public, c’est vraiment nice

Houdini

5. Seinssucrer

“J’voulais seulement catch le même buzz, c’est sois j’suis down ou m’en va fuck it up, j’fais des rounds avec une grosse slut”

Ce génie musical over productif s’aligne pour une année ultra chargée. L’artiste qui cumule plus de 40 chansons en banque prévoit commencer l’année avec un EP. Également beatmaker la musique qu’il offre dépend vraiment du mood dans lequel il se trouve. Tous les styles musicaux se mélangent à travers des paroles freestyles et le résultat est exceptionnel. Il vous fera vivre la musique comme jamais.

C’est quoi le succès pour toi?

Être heureux, voir ma musique appréciée des gens de la même façon que j’apprécie celles de mes plus grands idols. Prendre une tops dans un V12 après avoir fait 500k sur le show. Sticky infinie, être en santé, pouvoir procurer à ma mère et ma famille ce qu’ils veulent.

Seinssucrer

6. Gold.RS

“La seule réussite, c’est la rage de vaincre”.

Des singles, des clips et peux être un autre projet verront le jour en 2020 pour le rappeur. Un univers musical très trap se trouvant en plein dans la tendance actuelle, le flow bouncy et la rythmique entrainante de ses chansons mettront à coup sûr l’ambiance dans vos soirées.

Pour qui fais-tu de la musique?

“Je fais de la musique à la base pour moi haha, bon ensuite, je fais kiffer aux autres, mais quand jsuis au studio et que je fais un son, c’est vraiment pour mettre dans ma collection de tracks made by Gold.RS. Aussi, il y a une philosophie derrière le Goldisme et j’aimerais la faire passer par la musique.”

7. Meurso

“Que de contribuables dans ces contrées minables

Donc j’compte les syllabes pour contrer l’mirage”

Maniant avec aisance les syllabes Meurso se prête a un rap très technique sans toutefois être robotique, la fluidité de son style se trouve dans les multiples flows qu’il adopte. Pour 2020, il a comme objectif de push et performer son prochain EP en collaboration avec le beatmaker Mesh. Il aspire à proposer un rap différant des styles qui prospèrent déjà en ce moment.

Pourquoi s’être risqué dans l’univers du battle rap?

Pourquoi le battlerap? Parce que j’ai toujours aimé la compétition et que je voulais tester mes limites, mes bars, mon contrôle face à la pression, la qualité de mon jeu de scène, etc. J’ai aussi suivi les WordUp et les RC depuis que je suis petit, je sais à quel point c’est une plateforme intéressante pour push ma musique.

Meurso

8. Nzey

“Vivant beaucoup, mais je vis de peu.”

Suite à «Yuga» le rappeur compte sortir un autre projet pour l’année prochaine. S’entourant de Lemind, TheGentleGIANT! et Gold.RS (et les amis) lorsqu’il travaille un projet, il offre une musique avec sa saveur bien à lui.

Quand est-ce que tu vas te dire que tu as réussi?

Bien, c’est simple en fait, pour moi quand j’aurai réussi, c’est le moment où je pourrai vivre de ma musique, tu vois? Et quand j’aurai inspiré des gens dans leurs quotidiens. Donc voilà si je peux en vivre et inspirer des gens, j’aurai réussi.

Nzey

9. C-Buna

“La perfection n’existe pas et j’en suis parfaitement conscient.”

Travaillant activement sur son prochain projet qu’il espère pouvoir mettre en ligne en 2020 le rappeur de 22 ans vous fera réfléchir de par ses textes et ses idées. Ne négligeant pas la musicalité, il mise beaucoup sur le message qu’il transmet, la musique qu’il présente est très équilibrée. Très proche de ses émotions vous allez apprendre à le connaître au travers de son œuvre.

Est-ce que l’opinion des autres est importante?

Plus ça va plus elle m’importe, surtout de celle de mon entourage, mais plaire n’a jamais été le but principal de mon œuvre.

C-Buna

10. &1000

“Un peu de lean un peu de weed dans ses Mini-Weath

Moi, j’mets du tonic et du gin dans mes Tony Tigre”

Finalisant quelques détails de son premier opus qui verra le jour en décembre 2019, le jeune rappeur de Pointe-aux-Trembles s’attend à une année remplie d’expérience et d’apprentissage. Évoluant dans l’entourage de Raccoon, on n’est pas trop inquiet de la suite de choses pour lui. &1000 s’est créé un univers unique où l’absurde est maître. Mais au-delà des apparences se trouvent un vécu et un savoir caché qu’il nous transmet avec passion.

P'tit Verse ft. Les Poumons de Fumeur et la Demi-Barbe.#CPFA #et1000 #1Pointo #couteau@et1000.official

Posted by Et1000 Official on Saturday, April 6, 2019

Qu’est-ce que tu trouves le plus difficile dans le fait d’être un rappeur à ses débuts?

Étant un white boy de Pointo, je dirais que de comprendre qui je suis et de trouver un moyen de me traduire dans le langage et la culture hip-hop a été mon plus grand défi, que je pense avoir relevé mais qui m’a toutefois mis “out of order” un bon 6 mois dans mes débuts-débuts.

&1000

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer