in ,

Sans Pression révèle que Musique Plus avait du cesser de diffuser du « Street Rap »

Sans Pression était le nouvel invité pour un interview exclusive à On Da Spot / ONZMTL. Faisant suite à une discussion abordée par l’animateur Jay Seven sur le sujet de l’Adisq entre autres choses ou Sp affirme sans détour que l’industrie de la musique impose une certaine censure si tu es issu d’une minorité visible, le rappeur y est allé par la suite d’une anecdote d’un fait vécu dans le début des années 2000 à Musique Plus.

Le rap de la rue commençait à monter. Y’avait les Kasheem, King, t’avais Connaisseur. Les gars commençaient à avoir de la rotation. Un moment donné j’étais à Musique Plus, la Sûreté du Québec était dans les locaux. Le directeur de la programmation m’amène dans un bureau et me dit SP, tu es chanceux d’encore jouer. Tout le rap qui est street, qui est rue ne jouera plus à Musique Plus! Tous les gars que tu vois-là, c’est fini! Toi, ta une passe! Tu es lucky!

Sans Pression / Extrait Interview Onz Mtl

Le rappeur explique que la chaîne de télévision ne voulait plus passer de vidéo dite « trop street » et qu’à partir de ce moment-là un boycott généralisé sur plusieurs gros noms du rap à Montréal a eu lieu et que c’est de cette façon que des groupes comme L’Assemblée on pu obtenir davantage de visibilité avec la station.

Là je vais pas dire trop « black ».. je vais plus dire street! Ils ne voulaient plus de rap street à Musique Plus. J’ai rien contre personne, mais c’est à partir de ce moment-là que des groupes comme L’Assemblée sont arrivé… Turn Your Head Around.. gros respect j’écoute ce track-là! J’adore ce track-là Je suis pas en train de dire what-ever.. Mais c’est ça qui est embarqué! C’était ça le wave!

Sans Pression / Extrait Interview Onz Mtl

Heureux de voir que l’arrivée de l’internet a remis en quelque sorte les pendules à l’heure, il affirme que si le rap au Québec peut vraiment percer à l’international ça va être avec du rap qui provient de la rue.

Pour en connaître davantage sur SP, le parrain du hip-hop au Québec, hésite pas à écouter l’entrevue complète « On Da Spot » ou il dévoile plusieurs autres anecdotes croustillantes.

Vote dès maintenant

Laisser un commentaire

Article publié par Samuel Beaudoin

Propriétaire et fondateur de la ZONERAP

7c7f8145dead01fd2bef7e5f6537258b

Sans Pression: 514-50 mon réseaux, 20 ans plus tard | On Da Spot

Obia le Chef – Anne Frank